Depuis quand un dentiste est-il spécialiste en allaitement ?

L’été dernier, mon fils a eu un accident qui l’a conduit chez le dentiste. Cette lettre raconte les propos qui m’ont été tenus alors que je n’ai rien demandé. Je l’ai donnée à la personne qui s’est occupée de nous au deuxième rendez-vous :

Chère Madame,

Avant tout, je tiens à vous remercier pour l’attention que vous avez portée au cas de mon fils. Vous avez été très professionnelle, très concentrée et avez fait de votre mieux, cela s’est vu.

Malgré cela, j’ai été interloquée par certaines de vos paroles.

Premièrement, vous m’avez dit que, mon fils étant complètement diversifié et malgré son jeune âge (17 mois à ce jour), le lait n’était plus nécessaire. Je tiens donc à vous rappeler (/apprendre ?) que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un allaitement exclusif jusqu’aux 6 mois de l’enfant, puis en accompagnement de la diversification jusqu’à ses 2 ans AU MOINS, plus s’il (l’enfant) en éprouve le besoin, quel que soit le niveau de développement du pays. L’Etat Français reprend ces instructions dans le Programme National Nutrition Santé. Le lait (humain plus particulièrement) est donc encore ESSENTIEL à son développement.

Deuxièmement, vous m’avez dit d’arrêter au moins l’allaitement à la demande car le lait favoriserait les caries. Ce à quoi je vous ai répondu que le lait modifié (pasteurisé ou reconstitué) peut-être, mais pas le mien, pas le lait humain pris directement « à la source ». Vous m’avez soutenu que c’était la même chose.

Je réponds à ça en deux temps :

D’abord il n’y a AUCUN rapport entre allaitement et caries. C’est une croyance populaire.

Ensuite, l’allaitement à la demande est essentiel à plusieurs niveaux car l’enfant qui tète ne fait pas que se nourrir : il satisfait son besoin fondamental de succion et de contact physique et reçoit des hormones apaisantes. L’enfant tète parce qu’il a faim, parce qu’il a soif, parce qu’il est fatigué, parce qu’il a eu peur, parce qu’il est malade, parce qu’il est énervé, parce qu’il s’est fait mal, parce qu’il a besoin de tendresse… Pour le succès de l’allaitement, il est capital que l’enfant puisse téter à la demande, c’est-à-dire dès il en manifeste l’intention.

Dans le but d’appuyer mes propos, je joins quelques documents à cette lettre :

Caries et allaitement : quelques études (8 pages),

Caries et allaitement : article AA54 de La Leche League (2 pages)

La santé dentaire de l’enfant allaité et de sa mère : article AA92 de La Leche League (4 pages)

L’allaitement quand il dure : article AA70 de La Leche League rappelant l’importance de

l’allaitement après 3 mois (3 pages)

Allaitement à la demande, allaitement aux signes d’éveil (2 pages)

Le Plan National Nutrition Santé numéro 3 et l’allaitement (1 page)

Promotion et protection de l’allaitement : les mesures prises en France (3 pages)

– Texte de la conférence donnée à la Journée Internationale de l’Allaitement (3 pages)

– Les premières de couverture de 2 livrets dont je vous conseille également la lecture (le PNNS de l’Allaitement maternel et le Guide de l’allaitement maternel de l’INPES)

Je vous invite également à vous rendre à cette adresse : www.droitausoutienalallaitementmaternel.fr cela concerne en priorité TOUS les professionnels de santé.

Maintenant, j’espère que vous mettrez en doute mes propos et que vous vérifierez mes sources par vous-même. Une fois que cela sera fait, je vous invite à faire tourner tous ces documents autour de vous, à vos camarades d’Université ainsi qu’à vos Professeurs afin que plus jamais une croyance ne soit confondue avec un savoir, encore moins quand cela touche la santé, pire encore celle du nourrisson.

Après tout :

 » Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. »

 » Je n’entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés. »

 » Que les hommes m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses. Que je sois couvert d’opprobre et méprisé de mes confrères si j’y manque. »

Certaine que vous exercerez votre spécialité avec un talent indiscutable et en vous remerciant encore pour votre attention,

Sincèrement,

Depuis, j’ai appris que les dentistes ne sont pas obligés de prêter serment. Mais j’espère que ce paragraphe touchera sa conscience.

Comme je pouvais m’y attendre, je n’ai eu aucune réponse de sa part. Je n’ai donc aucune idée du résultat de ma démarche. Mais au moins je sais que j’ai fait quelque chose, que j’ai tenté de contrer la désinformation.

Combien d’allaitements sont mis en l’air à cause d’inepties énoncées par des personnes de confiance comme les professionnels de santé ? La chute du taux d’allaitement à la sortie de la maternité (qui n’est pas un lieu épargné par l’ignorance et la désinformation) nous en donne une petite idée…

Lorsque l’on vous répond « si si il y a plein d’études là-dessus », ne vous contentez pas de dire « ah bon ? ah ok », demandez à les voir ! Cela met souvent fin à leur argumentation sans fondement.

Publicités

Une réponse à “Depuis quand un dentiste est-il spécialiste en allaitement ?

  1. Muriel

    Dommage qu’elle n’ait pas répondu.
    En tout cas j’aime toujours ta façon de leur clouer le bec!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :