Ô Docteur tout puissant

J’ai fuis ma première gynécologue lorsque, à mes 19 ans, elle a refusé de me prescrire la pilule à cause de mon tabagisme et a refusé de me prescrire un autre moyen de contraception car « à ton âge on prend la pilule, rien d’autre ».
J’ai fuis le médecin de famille pour qui même une angine était causée par mon poids.
J’ai fuis mon deuxième gynécologue car, alors que j’étais pauvre étudiante, il me faisait systématiquement subir des prélèvements désagréables pour des analyses coûteuses (et non remboursées, faites par son propre labo), inutilement.
J’ai fuis les urgences dentaires qui ont mutilé et traumatisé mon fils (qui, depuis, refuse catégoriquement d’entrer dans un cabinet médical et en fait des cauchemars pendant une semaine si on l’y force) sous prétexte que « c’est pas grave, c’est des dents de lait ».
J’ai fuis mon troisième gynécologue car durant toute ma grossesse, il ne m’a pas demandé une seule fois comment j’allais et se contentait de prendre des mesures sans rien m’expliquer, sans me parler, en faisant la grimace dès que j’ouvrais la bouche, sans me répondre, comme si je n’existais pas, comme si je n’étais qu’un corps sans âme.
J’ai fuis le pédiatre car il s’était donné pour mission de me faire avaler que le faux lait c’est plus pratique.
 
Aujourd’hui je me fais suivre par une sage-femme toujours de bonne humeur, toujours prête à m’écouter et qui me voit dans la semaine si je me sens inquiète car, pour elle, l’inquiétude est une urgence. Je n’ai pas à me déshabiller. Si elle a un doute, elle m’envoie faire un examen chez un pro de son répertoire de confiance, ce qui n’est arrivé qu’une fois en 3 ans (et elle avait vu juste). Mon généraliste actuel est quand même une exception sur laquelle je suis heureuse d’être tombée. Toujours soucieux du bien-être de ses patients (petits et grands) et ostéopathe de surcroît (ce qui m’arrange bien, vu l’état de mon squelette). Il n’est donc pas concerné par la phrase qui suit.
 
Voilà. Maintenant, si le mot « Docteur » est inscrit sur la porte je ne la franchis même pas. 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :