Aujourd’hui on appelle ça un zèbre

Le rédacteur en chef de 8e étage, rédaction qui a publié l’article initial, m’a contactée en m’expliquant le problème de non respect de la propriété intellectuelle et du travail d’autrui que cause mon article. Alors, parce que légalement il ne peut rien contre moi mais qu’il a les moyens, comme tout le monde, de me faire suer jusqu’à déshydratation complète, je vais faire exactement ce qu’il me demande, c’est à dire reprendre le début de son article et vous inviter clairement à aller le lire.

Début de son article :

[RÉCIT] VOUS ME PENSEZ SURDOUÉ, JE ME CONSIDÈRE INCAPABLE : DANS LA TÊTE D’UN ENFANT ZÈBRE

 Je sais que je suis différent. Je ne pense pas comme les autres garçons de mon âge. Personne n’est comme moi et je ne suis comme personne. Je ne suis pas mieux, même si on m’appelle à tort « surdoué », et je me sens souvent plus nul que nul. Je suis un enfant-zèbre.[Récit par Daisy Lorenzi]

Je m’appelle Thomas. Comme tous les garçons 12 ans, je . . .

Et maintenant je vous invite clairement à aller le lire.

Je rajoute même, au cas où vous ne l’auriez pas compris, qu’il m’a beaucoup plu et je reprécise que c’est grâce à lui que je peux enfin expliquer aux gens normaux qui constituent mon groupe de proches ce que je suis, ce que je ressens. Voici le lien direct : http://8e-etage.fr/2014/04/23/vous-pensez-surdoue-je-considere-incapable-dans-la-tete-dun-enfant-zebre/#comment-304

En espérant que cela suffise à calmer les esprits…

À suivre dans un prochain billet :

Ma façon d’être zèbre écrite toute seule, comme une grande…

Publicités

7 réponses à “Aujourd’hui on appelle ça un zèbre

  1. Bonjour,

    Ca me parle tellement …

    je ne sais pas si je suis zèbre – jamais dépistée

    Tjrs l’impression d’être à côté de la plaque, d’être un vilain petit canard au milieu de cygnes …
    de pas avoir le mode d’emploi d’être « normale » …

    entendu toute mon enfance « toi qui est si intelligente … »
    MERDE !

    « Vous en connaissez beaucoup, vous, des enfants de 6 ans qui (se) posent spontanément des questions philosophiques ?  »
    oui moi … allongée dans l’herbe, le nez dans le ciel ou les étoiles, à me demander ce que je foutais là, d’où on venait, s’il y avait une vie là haut … »

    MERCI !

  2. Cet article est vraiment très intéressant et en le lisant j’ai eu très envie de lire l’article que tu dis avoir plagié…mais l’article en lien est payant… Arf…!! la prochaine fois essaies de mettre des liens gratuits s’il te plait…à moins que tu n’aies des parts chez eux 😉

    RÉPONDRE ↓

  3. berli

    oh!! je crois que je viens de comprendre qui est mon fils de 6 ans, si « difficile » et pourtant si intelligent..qui parle non-stop, parce qu’il a besoin de décrire tout ce qui l’entoure, les emotions qui en découlent, les sensations, impressions, intuitions, puis les questions inlassables, les reflexions tellements profondes qu’on n’y a même jamais pensé, ses manières de nous montrer où et comment on se trompe, nous adultes qui pensont avoir cernés le probléme….cette soif de savoir, de comprendre et d’exprimer, cette capacité à s’énerver trés vite et trés fort dés qu’il se sent incomprit…….son monde imaginaire….bref…tu mets le doigt su ce que je ne comprenais pas….comment gérer, en tant que parent?…

    • Ta question est pertinente : comment gérer en tant que parent ?
      Honnêtement, je n’en suis pas sûre. Je pense que, déjà, écouter ce que l’enfant dit, participer à ses partages et toujours garder à l’esprit qu’il n’est jamais mal intentionné est un bon début. Surtout, ne montrez jamais qu’il vous épuise, ne lui dites jamais que ce qu’il vous exprime est stupide (même si vous le pensez parfois) et essayez de suivre le mouvement.
      Ensuite, il faut comprendre qu’on n’est pas tous les mêmes et qu’on n’a donc pas tous les mêmes attentes. Donc ce qui vaut pour moi créera peut-être un désastre avec lui. Prenez le temps de l’accepter comme vous accepteriez une personne d’une autre culture, qui peut vous apporter autant que ce que vous pouvez lui donner, sans préjugé.

      • berli

        merci pour cette piste.déja, comprendre ce qu’il est, c’est un grand pas pour nous! c’est un peu compliqué à gérer quand on en a 4 autre, mais on tente de suivre…on va creuser un peu plus 🙂 un grand merci!!

  4. hum quand on veut aller le lire, faut payer – du moins sur le lien mit la première fois … donc perso cet état d’esprit, je ne supporte pas. Même pas en rêve que je vais lire …

    • Hum comment dire, ce n’est pas un état d’esprit, journaliste c’est un métier. Et comme la plupart des gens qui exercent une profession, il mérite salaire… quand bien même le résultat est sur internet !!! Je précise, je ne suis ni actionnaire ni journaliste ni liée d’aucune façon aux gens de 8e étage (sauf que oui, j’y suis abonnée, comme sur d’autres sites, pour lire de l’information produite par des professionnels plutôt que de lire google news), juste une HQI qui se retrouve là par hasard. Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :